Voyager aux États-Unis avec un handicap

voyager aux etats unis avec un handicap

Quelle que soit la forme de votre handicap, il ne faut pas vous privez pas d’un voyage aux Etats-Unis pour autant. Les USA sont plutôt bien adaptés aux voyageurs handicapés. Il vous faut néanmoins connaitre quelques éléments d’informations avant votre départ.

Nous vous fournissons ci-dessous tout ce que vous devez savoir pour réussir votre voyage avec un handicap aux États-Unis.

Ce qu’il faut savoir pour préparer votre voyage et le transport aérien si vous êtes handicapé

Globalement, les Etats-Unis ont considérablement amélioré les conditions d’accès des handicapés de toute nature à divers types de services touristiques. La circulation des fauteuils roulants dans les bâtiments publics ou sur les trottoirs est facilitée, l’installation d’équipements spéciaux ou de sentiers spéciaux dans certains parcs nationaux se répand, la présence de places de parking réservées est en plus grand nombre. De même, la multiplication de panneaux en braille, de même que la mise en place de systèmes dédiés aux malentendants installés par les chaînes de télévision ou les sites internet, en sont l’illustration.

Pour préparer votre voyage aux USA avec une personne en fauteuil roulant ou si vous êtes vous-même handicapé, vous pouvez faire appel des agences spécialisés qui sauront adapter n’importe quel voyage classique à une situation de handicap. Transport, hébergement et services à la carte font l’objet de nombreuses possibilités grâce à des normes et des réglementations de plus en plus précises.

Ayez aussi toujours sur vous un document (de préférence en anglais et en français) signalant au moins un numéro d’urgence, l’adresse de votre destination, votre groupe sanguin, la nature de votre handicap ou l’affection dont vous souffrez ainsi que toutes les contre-indications médicales, consignes applicables et les médicaments qui vous sont prescrits régulièrement (précisez le composant ou la molécule plutôt que le nom commercial). Assurez -vous aussi de disposer d’une assurance maladie pour un voyage aux Etats-Unis : c’est le meilleur moyen de couvrir tous les frais médicaux éventuels sur place.

Sachez aussi que les animaux de compagnie sont rarement acceptés dans les restaurants et les cafés américains. Il en est souvent de même pour les administrations, les attractions, les transports publics et les magasins. Néanmoins, un chien d’aveugle ou un chien-guide pour malentendant ne peut être refusé.  

Les voyages à l’étranger pour personnes handicapées nécessitent des adaptations de la part des compagnies aériennes, Ainsi,la compagnie aérienne peut demander la présence d’un accompagnateur en fonction du degré d’handicap, de l’âge ou de la durée du vol. Un accompagnateur est obligatoire sur un long courrier si la personne handicapée ne peut, seule, accomplir les choses suivantes : attacher et détacher sa ceinture, utiliser le masque à oxygène, prendre les repas et utiliser les toilettes. Il est bien sûr indispensable de préciser lors de la réservation, votre handicap et si vous avez un fauteuil, s’il s’agit d’un fauteuil électrique ou manuel, pliant ou non, de préciser son poids et ses dimensions extérieures complètes ainsi que la nature de ses batteries.

Sur place aux Etats-Unis pour une personne handicapée

Si vous louez une voiture, vous trouverez des véhicules de location spécialement équipés avec des contrôles manuels dans les villes et aéroports chez les principaux loueurs. Certains loueurs ont aussi des véhicules de type « van », équipés de rampes ou d’ascenseurs pour les fauteuils roulants. Par contre, assurez-vous de réserver ces véhicules à l’avance car leur nombre est malgré tout limité.

Il faut aussi savoir que la carte française de stationnement pour personne handicapée ne fonctionne pas aux Etats-Unis. Elles peuvent être tolérées et comprises mais, dans l’absolu, elles ne vous donnent pas de droit spécifique.

Sachez aussi qu’il existe deux types de places de stationnement pour personnes handicapées aux Etats-Unis : les « standards » et les « vans accessible ». Il est fortement recommandé de ne pas stationner sur une place « vans accessible » avec un véhicule « standard ».

La plupart des hôtels annoncent disposer d’un nombre limité de chambres spécialement équipées. N’hésitez pas à contacter l’hôtel directement avant de faire un choix définitif et de faire une réservation. Si la chambre est accessible, il faut aussi s’assurer que l’hôtel, lui, l’est bien… De même, si l’hôtel propose une navette gratuite à l’aéroport, celle-ci doit être « accessible ». Sinon, l’hôtelier doit vous faire transporter à ses frais.

La plupart des grands parcs d’attractions et les musées sont équipés pour recevoir les handicapés moteurs. Au préalable, regardez sur leur site internet pour connaître les conditions d’accès précises et ce qui est prévu pour les voyageurs handicapés.

Le voyage aux USA en situation de handicap ne doit pas être un gros problème car de gros progrès ont été fait pour améliore l’accueil des personnes handicapes sur les sites touristiques et dans la plupart des villes. Il ne vous reste plus qu’à faire votre demande d’ESTA pour les citoyens français, grâce au formulaire ESTA disponible en ligne. Puis de faire votre valise et d’aller profiter de l’Amérique mythique !