Travailler aux Etats-Unis: Comment avoir un permis de travail aux USA ?

travailler aux etats-unis

Si vous souhaitez travailler aux USA, il est nécessaire de comprendre comment fonctionnent les visas de travail aux Etats-Unis. Vous trouverez ici tous les renseignements nécessaires afin de vous préparer au mieux et de trouver votre voie pour un job aux States ! 

Les différents types de visas de travail

Pour travailler aux États-Unis, il est nécessaire d’obtenir un visa de travail. Différents visas sont adaptés à chaque catégorie socioprofessionnelle, portant un code alphanumérique distinct. Ceci est valable pour les ressortissants de tous les pays et ce sont donc les règles applicables pour un visa de travail aux USA pour un français.

Afin de pouvoir obtenir ces types de visas, le candidat doit obtenir un contrat d’embauche ou une offre d’emploi d’une société basée aux États-Unis. L’employeur doit alors déposer une demande d’embauche officielle d’un travailleur étranger auprès des Services d’immigration américains via le formulaire I-129.

La liste des différents visas de travail est la suivante :

H1A : pour les infirmières diplômées / emploi temporaire

H1B : pour les emplois spécialisés exigeant un diplôme de l’enseignement supérieur ou les artistes, gens du spectacle, sportifs et mannequins renommés et leurs assistants.

H2A : pour les ouvriers agricoles temporaires ou saisonniers

H2B : pour les personnes recrutées pour des emplois temporaires que des ressortissants ou des résidents américains ne peuvent pas assurer

H3 : pour les stagiaires professionnels dans une entreprise américaine ou filiale d’une entreprise étrangère

H4 : pour le conjoint et les enfants du titulaire d’un visa H1B.  Ils n’ont pas l’autorisation d’exercer un emploi

L : pour les directeurs ou cadres supérieurs de sociétés multinationales mutés dans une filiale ou la maison mère (minimum un an d’expérience dans la société).

Le visa h1b reste le plus courant pour la plupart des candidats car c’est celui qui couvre le plus large éventail d’emploi et c’est celui qui est le plus ouvert.

Comment obtenir un visa de travail pour les USA ?

Il est évident que dans un premier temps cela passe par une recherche active que vous devez faire en ligne ou sur place. Vous pouvez bien sûr vous rendre aux Etats-Unis avec un visa touristique et chercher à nouer des contacts et passer des entretiens. Mais vous ne pourrez pas commencer à travailler et devrez certainement sortir du territoire, une fois votre travail trouvé, pour faire votre demande de visa de travail.

Lorsque vous avez trouvé un emploi, l’employeur effectue une demande via le formulaire I-129. Si la demande est approuvée, l’employeur recevra l’autorisation de travail, le formulaire I-797, qu’il adressera au candidat afin que celui-ci puisse procéder à sa demande de visa auprès de l’ambassade américaine de son pays. La demande devra être accompagnée des documents suivants :

  • Un passeport valide
  • La page de confirmation du formulaire DS-160
  • Une photo d’identité récente (prise il y a moins de six mois)
  • L’original du formulaire I-797 (accompagné d’une lettre de confirmation de l’employeur si le formulaire a été approuvé depuis plus de deux mois)
  • D’autres pièces justificatives qui pourraient être demandées.

Sachez néanmoins que la validation de la demande d’emploi par les autorités, formulaire I-797, ne garantit aucunement l’octroi d’un visa de travail.

L’ambassade vous contactera ensuite pour un entretien individuel. Un examen médical sera parfois exigé. La validité des visas H1B et L1 est généralement de 3 ans (renouvelable une fois pour une durée similaire). Ces visas sont donc des visas de travail temporaires pour les USA et ils doivent permettre au titulaire de faire tous les démarches nécessaires afin de les transformer. Ainsi, les bénéficiaires pourront ensuite déposer une demande de carte verte ou de visa de travail permanent.

Les démarches d’obtention de visas de travail aux USA peuvent parfois être longues et lourdes. Il ne faut pas hésiter de se faire aider par des services compétents, voire des cabinets d’avocats spécialisés en immigration légale qui vous faciliteront les tâches administratives et qui ont une forte expérience du processus et en connaissent les pièges à éviter.