5 choses que vous ne savez pas à propos de la route 66

route 66

La route 66 reste un mythe dans le monde entier. Nombreux sont ceux qui rêvent de faire un road trip aux USA sur la route 66 et de vivre une expérience de voyage unique. Si vous êtes parmi ceux-là, peut être serez-vous ravis de découvrir des informations rares et connues sur cette route qui traverse les Etats-Unis et de vous plonger dans son histoire.

Une histoire méconnue

La route 66 s’étend sur 2448 miles de Chicago à Los Angeles mais elle est le résultat de l’assemblage de plusieurs tronçons de route. Elle n’a jamais été créée d’un seul bloc et conçue comme telle. Assemblée en 1926, elle est très vite devenue la route des migrants pendant la grande crise de 1929 et quelques décennies plus tard celle du tourisme vers l’ouest américain.

Rendue célèbre par John Steinbeck

C’est avec « Les Raisins de la colère », roman de John Steinbeck écrit en 1939 que la route 66 prend ses lettres de noblesse. Décrite comme la Mère des routes par l’auteur elle devient très vite le symbole de la route pour quitter la pauvreté et le malheur, en quête d’espérance et de jours meilleurs.

Elle correspond au chemin des larmes des indiens Cherokee

La migration forcée de 18 000 indiens cherokee en 1838 s’est pour une large part passée sur une grand tronçon de la route 66. En particulier dans le nord du Missouri où le tracé correspond parfaitement à ce « Chemin des Larmes ». Trajet mythique mais aussi dramatique car près de 5 000 indiens périrent sur la route.

Cyrus Avery est le père de la route 66

C’est Cyrus Avery, businessman de l’Oklahoma et homme politique qui a poussé à faire de cette route la « Rue principale de l’Amérique » en la vantant comme un élément propre à développer le tourisme. C’est lui qui l’a fait pavée dans son intégralité dès 1927 et a contribué ainsi à son essor fantastique pour les automobiles.

Elle a servi de course à pied en 1928

Une formidable course à pied de 3400 miles de New York à los Angeles a emprunté l’intégralité des 2400 miles de la route 66. C’est en 1928 que cette course de folie fut organisée. Sur les 199 participants à cette course, seulement 55 terminèrent les 84 jours de course nécessaires pour faire l’intégrité du parcours ! Et c’est un jeune homme de 20 ans originaire de l’Oklahoma, Andy Payne, qui était de sang Cherokee, qui emporta la course !

L’ESTA : un bon moyen pour découvrir la route 66

Si vous souhaitez planifier un voyage sur la route 66 et la découvrir de fond en comble l’ESTA est votre ami. En effet il vous permet de faire un séjour en continu de 90 jours sur le sol américain. C’est donc idéal quel que soit le mode de locomotion que vous choisirez. Vous pouvez bien sûr découvrir la route 66 au volant d’une voiture ou en moto ou encore à vélo ou même à pied pour les randonneurs les plus aguerris.

La carte de la route 66 va jusqu’aux abords de Los Angeles et vous permet de couvrir l’essentiel du middle West et surtout une Amérique méconnue. La route 66 démarre à l’intersection de Jackson et Michigan Avenue dans Chicago ou le panneau du début de cette route marquera le départ de votre road trip.

Pour obtenir votre ESTA pour français, rien de plus simple, il suffit de vérifier les conditions d’éligibilité de l’ESTA et de faire votre demande en ligne. Une fois approuvée par l’Immigration américaine, pensez à imprimer l’autorisation ESTA et la conserver avec vous pendant tout votre voyage. Il ne vous restera plus qu’à ouvrir grand les yeux et profiter de la route 66, véritable colonne vertébrale de l’Amérique mythique !