Quels médicaments puis-je emporter dans mes bagages en avion aux États-Unis?

medicaments appropries pour voyager aux Etats-Unis

Si vous préparez un voyage aux Etats-Unis, les problèmes de santé ne doivent pas être négligés, notamment si vous prenez un traitement médical. Vous vous êtes certainement demandé quels sont les médicaments que vous pouvez emporter dans vos bagages à destinations des Etats-Unis ? Les règles sont assez claires à ce sujet et il est préférable de bien les connaître pour éviter tout tracas à l’embarquement, pendant le vol ou même au contrôle de votre visa ESTA à votre arrivée sur le sol américain.

Quels médicaments sont autorisés en avion pour aller aux USA?

En général, la plupart des médicaments sont autorisés à bord des avions. Pour ce qui est des médicaments sous formes solides comme les pilules, cachets,ou gélules c’est le plus simple et vous pouvez très facilement les emmener avec vous sans les déclarer à l’embarquement.

En ce qui concerne les médicaments sous formes liquides (sirops ou autre), la règle des contenants liquides s’applique comme dans le cas des boissons.

C’est à dire qu’en cabine, vous êtes autorisés à transporter un contenant de liquide ou le gel inférieur à 100 ml. Si vous êtes contraint d’avoir avec vous plus de 100 ml d’un même médicament, il faut alors le déclarer à l’embarquement avec les documents justificatifs expliquant que vous ne pouvez faire autrement. En général, après vérifica ation, cela pose rarement des problèmes.

Enfin, même si la réglementation ne dit rien à ce sujet , il est toutefois préférable de transporter avec vous vos ordonnances médicales, justifiant la nécessité de transporter ces médicaments. Cela pourrait simplifier les choses en cas de tracasserie tôt ou tard.

De la même manière, veillez à garder vos médicaments dans leur emballage d’origine : cela facilite leur identification en cas de problèmes.

Est-ce que je peux mettre mes médicaments dans mon bagage en soute?

Vous pouvez tout à fait transporter vos médicaments dans les bagages enregistrés et voyageant en soute. De la même manière que pour les médicaments en cabine, prévoyez de les garder dans leur emballage d’origine et de pouvoir montrer vos ordonnances en cas de contrôle.

Il faut être particulièrement vigilant en cas de grande quantité de médicaments. Il est tout à fait possible qu’une personne ayant un traitement important et partant sur plusieurs semaines, ait besoin d’une grande quantité de ses médicaments. C’est tout à fait légitime mais une grande quantité de médicament dans un bagage peut attirer l’oeil et faire l’objet d’une demande de renseignements. Comme vu plus haut, il sera alors préférable d’avoir avec vous vos ordonnances et une justification de la quantité de médicaments emportés pour la durée de votre séjour.

Médicaments et drogues interdits à bord des avions

En ce qui concerne les voyages à destination des Etats-unis, il n’y a pas de médicaments interdits à bord des avions à part une seule exception.

En effet, seule la marijuana médicale est non autorisée à bord d’un avion à destination des Etats-Unis. Et ce, que ce soit en soute ou dans un bagage cabine. Transporter ce genre de produit peut vous faire assimiler très rapidement à un trafiquant de drogue. Il est bien évident que toutes les autres drogues sont prohibées à bord des vols pour les USA.

En ce qui concerne les médicaments, seuls les inhalateurs et les réserves à insulines doivent l’objet d’une déclaration si elles sont en cabine, comme les médicaments liquides dépassant les 100 ml.

En dehors de cette restriction, il n’y a donc pas de médicaments interdits pour voyager vers les Etats-Unis.

En cas de doute, il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès de l’ambassade des Etats-Unis dans votre pays, ou après de la compagnie aérienne que vous envisagez d’utiliser. Il vaut mieux poser des questions en cas d’interrogations et ne pas se retrouver au devant de problèmes complexes pour votre admission sur le sol des Etats Unis. Même si votre visa ESTA est bien en règle, n’oubliez pas que l’admission à la frontière dépend malgré tout de l’officier d’immigration qui va vous contrôler à votre arrivée.

En utilisant notre site Web, vous acceptez notre politique de cookies. Cliquez ici, pour en savoir plus. Je suis d'accord