Programme d’Exemption de Visa ESTA (Visa Waiver Program)

Programme d'exemption de visa

Le programme d’exemption de visa permet aux citoyens de 39 pays sélectionnés d’entrer aux États-Unis à plusieurs reprises à des fins commerciales ou touristiques pour un maximum de 90 jours consécutifs. Il est contrôlé par le gouvernement des États-Unis et administré par le Department of Homeland Security (DHS).

Programme d’Exemption de Visa ESTA (Visa Waiver Program)

L’autorisation d’exemption de visa ESTA est devenue obligatoire le 12 Janvier de 2009. Il est disponible pour 39 pays qui ont des accords avec les Etats-Unis. C’est en fait un programme d’exemption qui permet une alternative à un visa de voyage standard pour les visiteurs aux Etats-Unis.

Lorsque vous prévoyez un voyage touristique ou un voyage d’affaires aux États-Unis, il vous suffit de demander un ESTA avant de partir. Celui-ci, une fois accepté, vous permettra pendant 2 ans de faire autant de séjours que vous souhaitez, d’une durée de moins de 90 jours sur le sol américain.

Pour demander un ESTA il suffit de posséder un passeport biométrique valide, de faire un voyage à but touristique ou d’affaires, à des fins médicales ou pour un transit et de remplir un questionnaire de sécurité.

C’est une procédure très simple et rapide. Une demande peut être faite à tout moment, avant de partir pour les États-Unis, en raison du temps de traitement de courte durée (jusqu’à 24 heures).

Pays Visa Waiver:

  • Andorre
  • Hongrie
  • Norvège
  • Australie
  • Islande
  • Portugal
  • Autriche
  • Irlande
  • San Marino
  • Belgique
  • Italie
  • Singapour
  • Brunei
  • Japon
  • Slovaquie
  • Chili
  • Lettonie
  • Slovénie
  • République tchèque
  • Liechtenstein
  • Corée du Sud
  • Danemark
  • Lituanie
  • Espagne
  • Estonie
  • Luxembourg
  • Suède
  • Finlande
  • Malte
  • Suisse
  • France
  • Mónaco
  • Taiwan
  • Allemagne
  • Pays-Bas
  • Royaume-Uni
  • Grèce
  • Nouvelle Zélande
  • Pologne

Veuillez Noter que si vous n’êtes pas un citoyen de l’un des pays du régime d’exemption de visa et que vous n’êtes pas admissible à une demande ESTA, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas entrer aux États-Unis. Le Programme d’exemption de Visa est conçu uniquement pour les citoyens de ces pays. Cependant, en 2016 le Gouvernement des États-Unis a introduit de nouvelles règles, en ce qui concerne ce sujet. Actuellement, il n’y a aucune exemption de visa ESTA de dérogation aux règles générales.

Les candidats qui ne font pas partie du programme d’exemption de visa peuvent demander un visa de travail B1 ou un visa touristique B2.

Les titulaires d’un visa B1 auront le droit de visiter les États-Unis pour une période de 1 à 6 mois (en fonction de la date d’expiration du visa). Ceux à qui le visa est accordé peuvent participer à des activités liées aux entreprises telles que des conférences, des négociations, des formations de courte durée, etc.

Les titulaires d’un visa B2 peuvent voyager aux États-Unis à des fins touristiques et de loisirs.

Notez que l’entrée avec un visa B2 ne donne pas le droit d’étudier ni de travailler lorsque vous êtes en visite aux États-Unis. Les formations de courte durée sont une exception à cette règle, à condition qu’ils ne durent pas plus de 18 heures par semaine.

Des nouvelles mesures de sécurité (2016)

Récemment, le gouvernement américain a apporté des modifications dans le cadre de l’amélioration du programme d’exemption de visa et de la loi de la prévention du terrorisme de 2015 à leur statut ESTA Visa.

Le Département des États-Unis du Homeland Security annoncé des mesures visant à renforcer les contrôles de sécurité pour les visiteurs en provenance d’Europe et d’autres pays qui ne nécessitent pas de visa pour entrer dans le pays pendant une période de temps limitée.

La décision est entrée en vigueur « immédiatement » en 2016 pour les visiteurs soumis à l’exemption de visa dans le cadre du programme ESTA.

Chaque pays devra fournir des informations supplémentaires détaillées sur les voyageurs et une campagne d’information devrait être lancée afin de rappeler les droits et devoirs des personnes qui bénéficient de cette exemption. On peut s’attendre par exemple que l’analyse du casier judiciaire à l’entrée des Etats-Unis soit renforcée de manière importante et que l’historique de voyage des personnes soit regardé de près ou d’autres choses comme les réseaux sociaux pour entrer en Amérique.

Voici les changements les plus récents apportés au visa waiver Program:

  • Les ressortissants VWP qui ont été présents en Iran, en Irak, en Syrie, en Libye, au Soudan, en Somalie et au Yémen (ou ont voyagé dans l’un de ces pays) à partir du 1er Mars 2011, sont inadmissibles à l’ESTA.
  • Les ressortissants des pays VWP ayant une double nationalité incluant l’Iran, l’Irak, le Soudan, LibyeSoudan, Somalie et Yémen ne sont pas admissibles à l’ESTA dans le cadre du programme d’exemption de visa américain.

Des contrôles renforcés aux aéroports

En 2016, des compagnies aériennes comme Air France et autres transporteurs signataires du programme d’exemption de visa et l’ESTA ont annoncé que le personnel serait formé pour poser des questions sur l’embarquement et éventuellement détecter les personnes à risque. La nature et l’étendue des questions posées n’ont pas été révélées par la compagnie mais ceci devrait venir en complément des questions posées aux portes d’embarquement et devrait se tenir au moment de l’enregistrement des bagages.

L’objectif de cette procédure mise en œuvre en 2016 était sans doute de rappeler les règles de l’ESTA et, en particulier, de dissuader les gens de tenter d’utiliser l’ESTA comme tremplin pour l’immigration illégale vers les États-Unis.
Au cours du processus d’obtention de l’ESTA, des questions peuvent également être posées pour vérifier des éléments tels que la destination finale, l’hébergement, le programme de voyage prévu, etc.

Ces nouvelles mesures de sécurité ne devraient pas changer beaucoup de choses pour la plupart des gens qui utilisent le programme ESTA conformément à la réglementation. Ceci devrait certainement rajouter quelques questions complémentaires de sécurité au formulaire ESTA. Mais pas de panique ! Si vous prévoyez un voyage tout à fait normal aux USA et que vous remplissez les conditions, tout devrait bien se passer et vous devriez recevoir rapidement votre ESTA pour visiter les Etats-Unis !

Le programme d’exemption de visa ESTA permet à la plupart des citoyens ou des ressortissants de pays participants de se rendre aux États-Unis sans visa, à condition qu’ils répondent à toutes les exigences nécessaires.

En utilisant notre site Web, vous acceptez notre politique de cookies. Cliquez ici, pour en savoir plus. Je suis d'accord