Liste des pays que vous ne devriez pas visiter si vous voulez un ESTA

pays a eviter si vous voulez un ESTA

Malgré que la procédure ESTA soit facile, rapide et débouche la plupart du temps sur une demande validée, elle reste soumise à la bonne volonté des services d’immigration. Chaque demande est scrutée et les réponses aux questions de sécurité sont analysées en profondeur. Il y a d’ailleurs dans ces réponses des mentions de pays qui, s’ils ont été visités par le demandeur, peuvent aboutir à un refus d’ESTA. Découvrez quels sont ces pays interdits de visa ESTA pour les USA et comment faire si vous y avez déjà séjourné.

Quels sont les pays visités qui posent problème pour obtenir l’ESTA

Lorsque vous remplissez votre demande ESTA, il y a une partie qui concerne des informations d’état civil puis d’autres relatives à votre voyage et enfin des questions dites de sécurité. Il est notamment demandé dans quels pays avez vous séjourner et notamment si vous êtes déjà allés en Iran, en Irak, en Syrie, en Libye, au Soudan, en Somalie et au Yémen.

Il est clair que si vous vous êtes rendus dans un de ces pays ou plusieurs d’entre eux, votre demande sera scrutée de près et est susceptible d’être rejetée. C’est une décision prise par l’administration du président Trump depuis sa prise de fonction : cette interdiction de voyage de Trump a été décidée pour des conditions de sécurité et de défense du territoire américain face à la menace terroriste notamment.

Ces pays font partie d’une liste établie par le gouvernement américain de zones dites sensibles, notamment en lien avec les activités terroristes. Cette liste n’est pas figée et elle peut bien sûr évoluer dans un sens ou dans l’autre avec l’actualité de ces pays mais aussi éventuellement avec d’autres pays qui peuvent être ajoutés à la liste des pays interdits de visa ESTA.

Vous pourriez être tenté de ne pas mentionner vos séjours dans ces pays mais c’est pas une bonne solution. En effet, si les services d’immigration se rendent compte que vous avez menti, ce n’est pas seulement votre ESTA qui est en danger mais toute chance de visa. Vous seriez même blacklisté presque à coup sur pour entrer au USA pour de longues années.

Quelles conséquences pour vous si vous avez séjourné dans un de ces pays

Le rejet de l’ESTA dans le cas où vous avez séjourné dans ces pays n’est pas systématique mais il est très probable. Mais ce qui est certain c’est que votre demande sera analysée de près et des recherches pourront être faites sur votre profil et vos activités.

De plus, l’ESTA n’est qu’une exemption de visa. Ne pas être accepté à l’ESTA ne signifie pas que votre visa sera rejeté.

En effet, en cas de rejet de la demande d’ESTA, vous pouvez très bien faire une demande de visa classique pour le motif qui vous convient : touristique, affaires etc.

La demande et le processus de celui-ci seront plus complexes et vous aurez notamment à vous rendre très certainement dans un consulat ou une ambassade des USA dans votre pays d’origine. Vous aurez alors une interview avec un officier d’immigration qui vous posera très certainement alors des questions sur vos séjours dans un des pays interdits pour les voyages aux USA. Préparez vos réponses et soyez clairs et transparent sur vos activités et les raisons de ces séjours. Si celles-ci ne posent pas ce problème, il n’y a alors pas de raison que votre demande de visa soit rejetée.

Soyez toujours très clairs, transparents et honnêtes avec les officiers d’immigration. Ils sont rompus à ces questionnaires et savent déjouer les mensonges élémentaires. Enfin, les hésitations ou les confusions dans les réponses ne sont jamais bon signe et peuvent déboucher sur de plus amples enquêtes ou un rejet définitif. Quoi qu’il en soit, ne mentez jamais à un officier d’immigration car votre nom sera vite porté sur la liste de personnes définitivement interdites d’un séjour aux USA, s’ils s’en rendent compte.

En utilisant notre site Web, vous acceptez notre politique de cookies. Cliquez ici, pour en savoir plus. Je suis d'accord