Les exigences pour les mineurs prenant l’avion pour les États-Unis

exigences pour les mineurs prenant l’avion pour les États-Unis

Que vos enfants voyagent seuls ou avec vous pour visiter les Etats-Unis il y a quelques règles qu’il faut connaître et respecter. Nous allons ici faire le tour de ce que vous devez savoir pour faire voyager vos enfants mineurs l’esprit tranquille.

Les règles générales pour les mineurs prenant l’avion pour les États-Unis

Chaque compagnie aérienne établit ses propres lignes directrices concernant les voyages des enfants de moins de 18 ans, mais la Transportation Security Administration (TSA) a établi les procédures à l’échelle de l’industrie pour les questions concernant le contrôle et la sécurité.
Les enfants sont considérés comme mineurs de moins de 18 ans et certaines règles s’appliquent lorsqu’ils voyagent accompagnés ou non accompagnés.

Les agents de la TSA discuteront avec les parents de tout problème qui pourrait survenir au cours du processus de contrôle de l’aéroport. Des procédures de contrôle modifiées sont en place pour les enfants de 12 ans et moins, visant à réduire le besoin d’un contrôle par dérogation. Les articles pour enfants sont contrôlés, y compris des jouets, des sacs, des couvertures, des poussettes, des sièges d’appoint, des sacs à couches et analogues. Les liquides, tels que les préparations pour nourrissons, le lait maternel et les jus peuvent dépasser la limite de 100 ml lorsqu’ils sont présentés aux agents au point de contrôle. La TSA n’exige pas que les mineurs de moins de 18 ans fournissent une pièce d’identité lorsqu’ils voyagent au pays avec un compagnon adulte, bien que la compagnie aérienne concernée puisse le faire. C’est toujours une bonne idée pour un enfant de tout âge d’avoir un passeport valide pour cinq ans.
Quoi qu’il en soit, pour un enfant étranger, il faudra posséder un passeport valide pour entrer aux Etats-Unis. Il y a une procédure spécifique d’ESTA pour les enfants et vous devrez remplir le formulaire ESTA pour obtenir pour votre enfant une exemption de visa qui ‘autorise, comme pour les adultes à des séjours de moins de 90 jours sur le sol américain.

Voler avec des enfants de 2 ans et moins

Certaines compagnies aériennes découragent les voyages des nouveau-nés de moins d’une semaine ou deux, et certains peuvent exiger une raison médicale pour un tel voyage.
Comme il n’y a pas de normalisation parmi les compagnies aériennes, il est préférable de demander au transporteur. Les bébés et les tout-petits jusqu’à l’âge de 2 ans peuvent voler gratuitement sur les genoux d’un adulte payant. Néanmoins, la Federal Aviation Administration recommande aux enfants de voyager dans un berceau fourni par la compagnie aérienne ou un siège d’auto correctement sécurisé, dont la plupart sont certifiés pour un usage en avion. Apportez le certificat de naissance de l’enfant pour les voyages intérieurs. Pour les voyages internationaux, tous les citoyens des États-Unis, et les étrangers, y compris les nouveau-nés, doivent être en possession d’un passeport ou d’une carte d’identité valide.

Voler avec des enfants de 2 à 5 ans

Les enfants plus âgés doivent voyager dans leur propre siège avec un siège d’appoint ou un siège d’auto, et l’achat d’un billet est obligatoire. Certaines compagnies aériennes indiquent une préférence pour le siège central ou couloir pour les enfants mais certaines n’ont aucune préférence. Toutes les compagnies aériennes interdisent les enfants dans une rangée de sortie. Peu de compagnies aériennes offrent des tarifs réduits pour les enfants.

Enfants qui volent seuls

Les compagnies aériennes autorisent généralement les enfants à voyager seuls à partir de l’âge de 5 ans, bien que des documents supplémentaires soient requis, et certains ont des exigences d’âge minimum pour les vols de correspondance. Sur les vols domestiques, la plupart des compagnies aériennes considèrent les enfants à partir de 12 ans comme de jeunes adultes, ce qui signifie que la partie responsable doit faire des plans alternatifs en cas de vol annulé, retardé ou détourné. Moyennant un supplément, les compagnies aériennes peuvent fournir un soutien au mineur non accompagné. Sur les vols internationaux, les compagnies aériennes sont plus susceptibles d’exiger la procédure des mineurs non accompagnés pour les moins de 17 ans.

Pour les mineurs non accompagnés, un vol sans escale est le meilleur. Un vol direct ne nécessite aucun changement d’avion et offre moins de tracas. Les options moins souhaitables sont les vols de correspondance, ce qui oblige les jeunes adolescents à interagir davantage avec les agents de bord d’une ou de plusieurs compagnies aériennes et avec l’équipe au sol de l’aéroport.